Vous êtes adepte du « Netflix and Chill » et vous ne regardez jamais qu’un seul épisode de votre saison préférée ? Vous avez vu en un seul week-end tous les épisodes de Stranger Things, Breaking Bad ou The Witcher ?

Jusque-là, pas d’inquiétude : nous sommes des millions dans ce cas.

Mais pourtant, il émerge déjà quelques comportements à risques, et nous en avons tous conscience.

  • Avant, vous parliez de votre épisode préféré. Aujourd’hui, vous ne parlez que de cela.
  • Vous avez pris du poids, à force de rester assis devant l’écran à vous nourrir de junk food.
  • Vous avez l’impression de passer plus de temps avec les personnages virtuels proposés par Netflix qu’avec vos amis ou votre famille.
  • La vie réelle semble beaucoup moins intéressante que toutes ces aventures Netflix ?

Si tous ces cas de figure vous semblent familiers, vous êtes sans doute dépendant à Netflix. Oui, c’est possible. Mais ce n’est pas une fatalité. Car des gens peuvent vous aider, un coach par exemple. Dans mon cabinet de consultation en coaching de vie à Rouen, je reçois des gens qui, comme vous, souffrent peut-être d’une addiction aux séries. Une addiction étrange certes, qui parait anodine à côté de la drogue ou de l’alcool évidemment, mais qui pourtant peut s’avérer très dangereuse, et néfaste dans bien des domaines de votre existence.

L’important est donc de comprendre d’où vient le problème. Et aussi de bien connaitre son ennemi. Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi Netflix était si addictif ? Car tout ne repose sans doute pas sur sa programmation…

La data au service de Netflix

Vous désirez savoir comment s’y prend Netflix pour rendre son offre si addictive ? C’est très simple : elle observe vos goûts et s’y adapte ! Le principe est très simple, puisque près de 900 ingénieurs travaillent à chaque instant à la lecture de vos données et à leur transmission dans l’algorithme dédié à la recommandation personnalisée. Vous avez aimé une série ? Vous aimerez sans doute aussi celle-là.

Voilà comment on crée une addiction ! Et apparemment cela fonctionne, puisque 75% des contenus visionnés sur Netflix le sont grâce à la recommandation personnalisée, et non pas grâce à une requête de l’utilisateur.

Il y a deux dangers à observer dans cette pratique qui semble pourtant si inoffensive. D’une part évidemment, l’addiction aux séries. Quand on aime quelque chose, et qu’on vous le propose à l’infini, plus ou moins gratuitement, et en s’adaptant toujours plus à vos goûts, évidemment l’addiction est proche. On croirait un peu vivre dans le monde d’Hansel et Gretel, avec des séries à la place du pain d’épice.

Mais plus largement encore que l’addiction, la dangerosité de cette pratique est celle de l’universalisation des programmes. Car au bout d’un moment, à force de ne proposer que des séries qui ressemblent à d’autres séries, en argumentant que celle-ci est encore mieux que la précédente, on finit par avoir une légion de programmes tous plus ou moins identiques les uns des autres.

Surtout que Netflix a passé le pas depuis quelques années, et ne se contente plus de vous proposer des programmes : il les crée pour vous, de toute pièce, sur la base de vos données.

Les images sur lesquelles vous cliquez participent à votre addiction

Ce n’est pas tout : pour vous rendre encore plus accroc, Netflix à une autre corde à son arc. Vous voyez les images sur lesquelles vous cliquez en vous disant « tiens, ça a l’air bien ça ! ». Telle est la dernière stratégie de Netflix pour être sûr d’attiser vos goûts.

Ces images n’ont en effet rien de hasardeux. Un programme proposé sur votre écran ne le sera pas de la même manière sur l’écran de votre ami, ou de votre tante, puisque Netflix a déployé une technologie toute particulière de présélection sur catalogue des images les plus à même d’attirer votre œil, et donc votre désir.

Infographie : « comment Netflix s’y prend-il pour savoir sur quelle image vous allez cliquer ? »

selection d'image dans netflix

(Source : https://mbamci.com/netflix-addiction-les-secrets-phenomene-mondial/)

 

Parlez de vos problèmes d’addiction à votre coach de vie

L’addiction est un problème que je rencontre fréquemment dans mon métier de coach. Addiction au travail, à certains stupéfiants, à la pornographie ou addiction aux séries. Vous seriez sans doute étonnés de voir à quel point le profil des clients que l’on reçoit pour un suivi en coaching PNL est varié. Leurs addictions le sont tout autant !

L’addiction aux séries est une problématique que je rencontre de plus en plus et qui, je pense, va s’accroitre encore dans les années à venir. C’est pourquoi il est nécessaire, dès à présent, d’en discuter, de déjouer les pièges et de comprendre ce phénomène.

« Pourquoi devient-on accroc à Netflix ? » : le fait est que la plateforme toute puissante pose partout les pièges pour faire de vous un nouvel adepte. Mais tout le monde ne réagira pas de la même façon. Or un suivi en coaching peut permettre de mieux comprendre cet impact sur votre personnalité, et surtout de dénouer les nœuds qui, en amont, on fait de vous cet accroc à Netflix.